Fondation du doute Ben&Fluxus à Blois

Menu

Allan Kaprow

L'oeuvre de Allan Kaprow

Etats-Unis

23/08/1927 - 05/04/2006

Biographie

En 1942, il étudie à la Hight School of Music and Art de New York, puis l’histoire de l’art et la philosophie à l’Université de New York. Commence en 1947 à suivre les cours de Hans Hofman à la School of Fine Arts de New York où il pratique « l’Action Painting » qui laissera des traces quelques années plus tard dans ses performances. Puis poursuit à la Columbia University des études d’histoire de l’art avec Meyer Shapiro. Peintre abstrait à ses débuts, il fonde la Hansa Galery en 1952, enseigne de 1953 à 1961 à la Rutgers University. Suite à l’enseignement de John Cage en musique expérimentale, qu’il reçoit à la New School for Social Research de 1957 à 1958, il réalise des environnements qui demandent parfois une participation des spectateurs. Finalement le terme de eHappeninge apparaît dans l’article L’héritage de Jackson Pollock (1958), qu’il définit comme « un assemblage d’événements joués ou perçus, inventés ou ordinaires, en divers temps et lieux qui se produisent (happening) selon un plan, mais sans répétition ni public » ; c’est de l’art qui paraît au plus proche de la vie. Lors de l’inauguration, en 1959, de la Reuben Gallery, il présente 18 Happenings in 6 Parts : il donne aux participants une feuille d’instructions pour accomplir un ensemble d’actions comme ramper sur le sol, s’asseoir sur une chaise ou crier un slogan politique. Il tente d’abolir la frontière entre les interprètes et le public. En 1961, il enseigne à l’Université de New York. En 1964, il organise la représentation d’Originale de Karlheinz Stockhausen au Judson Hall qui comprenait les artistes Nam June Paik, Moorman, Allen Ginsberg, Jackson Mac Low et bien d’autres. Publie Assemblage, Environments and Happenings, en 1966, qui regroupe ses théories sur les nouvelles pratiques artistiques et relate, par ailleurs les recherches de Robert Rauschenberg, Jim Dine et Claes Oldenburg ou le groupe Gutai. Il a une influence majeure sur les artistes du Rutgers Group dont font partie George Brecht, Geoffrey Hendricks, Roy Lichtenstein et Robert Watts. Jusqu’à la fin des 60, il réalise d’importants happenings tel que Fluids, qui consiste à bâtir une structure de blocs de glace destinée à fondre en plein soleil. Ensuite, il se consacre à des actions plus intimes et discrètes qu’il nomme « activities ». En 1970 il participe à Fluxus & Happening au Kunstverein de Cologne. Il publie en 1971 The Education of Un-Artist, enseigne de 1974 à 1993 à l’University of California de San Diego. Pour Allan Kaprow « l’art expérimental est la seule forme d’art qui affirme et nie l’art dans le même moment ». 

Œuvres

Allan Kaprow est aussi présent :

Retour à la liste des artistes

Fondation du doute - Ben & Fluxus collection
- Entrée du public : 14 rue de la Paix /41000 Blois
- Administration : 6 rue Franciade
02 54 55 37 40