Fondation du doute Ben&Fluxus à Blois

Menu

Alison Knowles

L'oeuvre de Alison Knowles

Etats-Unis

Né le 29/04/1933

Biographie

Après avoir étudié la littérature au Middlebury College (Vermont) de 1952 à 1954, elle aborde l’illustration au Pratt Institute de Brooklyn, puis poursuit des études de peinture à la Syracuse University avec Adolph Gotlieb et Joseph Albers, de 1957 à 1959. Fréquente la New York Mycological Society, où elle tisse des liens fertiles avec John Cage dont elle concevra et coéditera en 1968 les Notations. Elle épouse, en 1960, l’artiste théoricien Fluxus Dick Higgins, avec qui elle participe au premier festival Fluxus en 1962, organisé par le Städtische Museum de Wiesbaden en Allemagne, et à de nombreux concerts en Europe, où elle présente ses premiers Events. De retour à New York, en 1963 elle intervient activement au Yam Festival, organisé par George brecht et Robert Watts. Son œuvre graphique est importante, elle participe activement aux éditions Something Else Press fondées par Dick Higgings. Elle publie, dès 1964, Bean Rolls, des boîtes contenant des haricots et des définitions imaginaires sur la graine, puis en 1967 The House of Dust, poème novateur généré par ordinateur, en association avec le compositeur James Tenney. La même année elle crée The Big Book, un livre haut de 2,4 m comprenant plusieurs pages, imaginé comme un environnement à l’intérieur duquel on pourrait vivre, avec téléphone, four, toilettes, bibliothèque… Elle réalise The Identical Lunch, qui consiste à recueillir les témoignages des participants à un grand repas collectif après qu’ils aient mangé un sandwich au thon. Elle dirige, de 1970 à 1972, le Graphics Laboratory du California Institute of Arts. En 1990 elle enseigne à la Sommerakademie de Salzbourg, puis lors de la documenta X (1997) de Kassel, en Allemagne, elle est nommée « Guest Professor ». Son exposition Time Samples qui voyagera de Venise à New York en 2006, rassemble des objets trouvés qui portent la marque visible du temps sur eux, sorte d’archéologie poétique de l’épave. Elle réactive à Londres en 2008 Make a Salad (1962) en réalisant une salade monumentale pour 3000 personnes. En 2009, elle est en résidence au Radcliffe Institute for Advanced Studies, Harvard University. Depuis les années 2000, Alison Knowles produit des objets sonores, comme les Beans Turners qui associent des haricots et du papier, à la fois pages et objets sonores.

Œuvres

Retour à la liste des artistes

Fondation du doute - Ben & Fluxus collection
- Entrée du public : 14 rue de la Paix /41000 Blois
- Administration : 6 rue Franciade
02 54 55 37 40