Fondation du doute Ben&Fluxus à Blois

Menu

Philip Corner

L'oeuvre de Philip Corner

Etats-Unis

Né le 10/04/1933

Biographie

Compositeur, instrumentiste et chanteur, il fit ses études de musique à l’Université de Columbia à New York, puis de 1955 à 1958 au Conservatoire national de musique et de danse de Paris ; assiste aux cours d’Olivier Messiaen. Il découvre la culture coréenne lors de son service militaire de 1960 à 1961, dont les expressions musicales et calligraphiques auront une grande influence sur ses compositions : notations standards et graphiques se côtoient, parties laissées à l’appréciation des interprètes, utilisation de variables aléatoires et de sonorités non occidentales. En 1961, de retour au milieu de l’avant-garde new-yorkaise, il s'associe à Fluxus. La partition de 1962, Piano Activities, sera reprise par George Maciunas pendant les festivals européens, elle consiste à effectuer différentes actions spectaculaires à l’aide d’outils tels que scies, tournevis, marteaux et cela jusqu’à la complète destruction d’un piano. De 1962 à 1964 il est compositeur permanent au Judson Dance Theater, et co-fonde avec Malcom Goldstein et James Tenney le Tone Roads Chamber Ensemble qui performa jusqu’en 1970. En 1963, il participe au Yam Festival organisé par George Brecht et Robert Watts, puis au Fluxhall/Fluxshop de George Maciunas en 1964. De 1967 à 1970, enseigne à la New School for Social Research puis à la Rutgers University. Il crée en 1976, avec Barbara Benary et Daniel Goode, le groupe américain Gamelan son of Lion, toujours actuel, qui utilise un ensemble d’instruments traditionnels, composés de gongs, de métallophones et de flûtes et pour lequel il a écrit près de 400 pièces. Son œuvre comporte des compositions orchestrales « Passionate Expanse of Law, Throught the mysterious barricade », chorales « Peace be still », pour piano, et aussi électroniques. Il répartit son œuvre en périodes : Culture (années 1950), Monde (années 1960 et 1970), Pensée (années 1970 et 1980), Corps (années 1980 et 1990), Esprit depuis 1990. Par ailleurs, il produit des œuvres plastiques, collages, dessins, calligraphies et publie ses poèmes sous son pseudonyme coréen, Gwan Pok (Contemplation d’une chute d’eau).

 

Œuvres

Philip Corner est aussi présent :

Retour à la liste des artistes

Fondation du doute - Ben & Fluxus collection
- Entrée du public : 14 rue de la Paix /41000 Blois
- Administration : 6 rue Franciade
02 54 55 37 40